Les précautions en cas de canicule

On parle de canicule lorsque la température extérieure est élevée, pendant une période prolongée, sans période de fraîcheur suffisante pour permettre à l’organisme de récupérer.

Il existe des recommandations générales pour se préserver en cas forte chaleur comme éviter de sortir entre 11 et 12h ou boire régulièrement.

Les personnes plus fragiles comme :

  • les personnes âgées,
  • les enfants,
  • les personnes souffrant de maladie chronique,
  • les personnes qui doivent suivre un traitement médicamenteux,
  • les personnes atteintes de maladies respiratoires,
  • les personnes atteintes d’affections cardio-vasculaires,

devront suivre des recommandations particulières pour se protéger de la chaleur et de la déshydratation.

Un numéro de téléphone dédié, Canicule Info service (appel gratuit), est accessible via le  0 800 06 66 66. C’est un numéro vert d’information et de communication, qui fonctionne du 1er juin au 31 août, et qui est mis en place par le Ministère de la Santé à destination du grand public.

thermomètre affichant des températures de canicule

Une canicule, qu’est-ce que c’est ?

Pendant cette période, il faut être vigilant aux manifestations physiques liées à la chaleur qui peuvent provoquer les symptômes suivants :

  • des crampes de chaleur :
    Crampes très intenses aux mains, aux pieds et aux mollets ou muscles tendus et durs ;
  • des insolations :
    Mal de tête, étourdissement, fatigue, rythme cardiaque élevé (160 à 180 battements par minute au repos), respiration plus élevée ;
  • un coup de chaleur :
    Etourdissement, nausée et vomissement, sueur abondante, pouls plus faible ou confusion.

Pour faire face à la canicule, la Direction Générale de la Santé a mis en œuvre un « plan canicule » qui implique la mise en place d’une surveillance des températures du 1er juin au 31 août, et la mise en place d’un numéro vert.

Si la situation l’exige, ce plan prévoit une mobilisation maximale des professionnels de santé, en établissement ou en ville, ainsi que des associations et des citoyens.

Comment préserver sa santé en cas de fortes chaleurs ?

A la maison

  • Restez à l’intérieur de votre habitat dans les pièces les plus fraîches, ou mieux, dans un espace rafraîchi.
    (réglez alors votre système de climatisation 5°C en dessous de la température ambiante).
  • Maintenez les fenêtres, les stores et les volets fermés tant que la température extérieure reste plus élevée que la température intérieure.
  • Aérez les pièces tôt le matin, tard le soir et pendant la nuit.
  • Évitez d’utiliser des appareils électriques (éclairage, halogène, TV, ordinateur…) afin de limiter les apports internes d’énergie.
  • En l’absence de système de climatisation dans votre habitation, passez au moins deux ou trois heures par jour dans un endroit frais (grands magasins, cinémas, lieux publics).
  • Prenez régulièrement dans la journée des douches ou des bains frais, sans vous sécher.

L’alimentation

  • Buvez régulièrement et sans attendre d’avoir soif, au moins un litre et demi à deux litres par jour, sauf en cas de contre-indication médicale.
    En cas de fortes chaleurs, il faut boire suffisamment pour maintenir une élimination urinaire normale.
  • Ne consommez pas d’alcool qui altère les capacités de lutte contre la chaleur et favorise la déshydratation.
  • Évitez les boissons à forte teneur en caféine (café, thé, colas) ou très sucrées (sodas) car ces liquides sont diurétiques.
  • En cas de difficulté à avaler les liquides, prenez de l’eau sous forme solide en consommant des fruits (melon, pastèque, prunes, raisin, agrumes) et des crudités (concombre, tomate, sauf en cas de diarrhées) voire de l’eau gélifiée.
  • Accompagnez la prise de boissons non alcoolisées d’une alimentation solide, en fractionnant si besoin les repas, pour recharger l’organisme en sels minéraux (pain, soupes…).

Pour vos sorties

  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes (11h – 21h).
  • Si vous devez sortir, préférez le matin tôt ou le soir tard, restez à l’ombre dans la mesure du possible, ne vous installez pas en plein soleil.
  • Si vous devez sortir, portez un chapeau, des vêtements légers (coton) et amples, de préférence de couleur claire.
  • Évitez les activités extérieures nécessitant des dépenses d’énergie trop importantes (sports, jardinage, bricolage…).
femme en bord de mer victime d'un coup de chaleur en période de canicule
enfant au bord d'une piscine équipé d'une bouée et d'une casquette qui se désaltère face à la canicule annoncée

Quelles sont les recommandations pour les publics spécifiques ?

Les personnes âgées

  • ne pas sortir aux heures chaudes,
  • passer le plus de temps possible dans des endroits climatisés,
  • boire au minimum l’équivalent de 8 verres par jour (1,5 litre) l’idéal étant une consommation quotidienne de 13 à 14 verres, sous forme d’eaux moyennement minéralisées (par exemple des mélanges d’eau gazeuse et d’eau du robinet),
  • continuer à manger normalement.
  • Si vous êtes une personne âgée, isolée ou handicapée, pensez à vous inscrire sur le registre de votre mairie ou à contacter votre centre communal d’action sociale. Votre mairie pourra vous en donner les coordonnées.

Les enfants

  • limiter les promenades et les sorties pendant les pics de chaleur, particulièrement avant l’âge d’un an,
  • toujours habiller l’enfant avec des vêtements légers, amples, de couleur claire, sans oublier de lui mettre un chapeau,
  • proposer à son enfant de boire très fréquemment, au moins toutes les heures durant la journée, en lui donnant de l’eau fraîche, au biberon ou au verre selon son âge, sans attendre qu’il manifeste sa soif,
  • la nuit, lui proposer de l’eau fraîche à boire au moment des réveils,
  • lui donner des fruits frais (pastèque, melon, fraise, pêche) ou en compote, et des légumes verts (courgettes et concombres),
  • lui proposer des yaourts ou du fromage blanc quand l’alimentation est diversifiée et que l’enfant n’a pas de contre-indication (comme une intolérance au lactose) l’empêchant de consommer des produits lactés.

Les personnes souffrant de maladie chronique ou qui suivent un traitement

  • Une personne atteinte d’une maladie chronique, ou qui suit un traitement médicamenteux, est une personne vulnérable qui doit consulter son médecin traitant afin de disposer des conseils nécessaires en vue d’adapter éventuellement son traitement.

Les personnes souffrant de maladies respiratoires ou cardiaques

  • Pour les patients souffrant d’une maladie chronique, insuffisants respiratoires ou cardiaques, comme pour les sujets asthmatiques, il est conseillé de respecter rigoureusement leur traitement de fond, d’être vigilants par rapport à toute aggravation de leur état de santé et de ne pas hésiter à consulter leur médecin.
  • Pensez à aider les personnes dépendantes (nourrissons et enfants, personnes âgées, personnes handicapées, personnes souffrant de troubles mentaux) en leur proposant régulièrement des boissons, même en l’absence de demande de leur part.
  • Pensez aussi à appeler vos voisins ou vos amis âgés et handicapés pour prendre régulièrement de leurs nouvelles.

Références

Sources 

Rédaction