Ahhhh, les vacances : suite et déjà fini !

Si vous avez suivi nos recommandations, félicitations ! Vous revenez en pleine forme de vos vacances, enrichis par des souvenirs de rencontres, de découvertes, de détente…

Vous vous êtes bien aéré l’esprit et le corps, vous avez grandement profité de chaque instant et satisfait(e), doté(e) d’une nouvelle énergie, vous abordez cette rentrée avec optimisme et entrain. Bravo !

Homme de retour de travail après ses vacances reprenant la routine de ses tâches habituelles

Le retour aux activités quotidiennes

Mais vous risquez d’être un peu l’exception qui confirme la règle !

Car si certains retrouvent avec un réel plaisir le chemin des écoliers, une large partie ne partage pas tout à fait cette joie de rejoindre son poste de travail et les contraintes qui s’y rattachent :

  • les moult mails à traiter,
  • les dossiers urgents devenus ultra-urgents,
  • les changements à intégrer… ;

et il faut bien entendu ajouter l’environnement extra-professionnel :

  • la rentrée scolaire des enfants à préparer,
  • les courses et la classique liste de fournitures,
  • les inscriptions aux activités,
  • l’organisation à mettre en place,
  • les visites obligées…

Bref, une rentrée comme une autre !

Le retour de vacances, une adaptation stressante et angoissante

Vous voilà de nouveau mis à l’épreuve de la “réadaptation”, à cette exigence d’adaptation à un changement de rythme, souvent soutenu, que vous ne connaissez que trop bien.

Et de là à ressentir rapidement un stress et parfois même une angoisse face à tout ce qui vous attend, il n’y a qu’un pas bien vite franchi.

Si vous n’y prenez garde, vous vous retrouvez insidieusement en mode pilote automatique.

Et oui, bien vite happé dans la tourmente du quotidien, vous subissez le stress sans en avoir conscience.

Femme d'affaire stressée au téléphone reprenant le travail

Et si vous optiez pour la fameuse « Slow attitude » !

Oser ralentir… vous octroyer un espace-temps bien à vous dans cette planification, un moment pour vous laisser porter par vos envies du moment, sans programmation préalable.

Et puis, en profiter pour envisager de nouvelles activités ou occupations, sans pour autant courir après le dernier sport à la mode.

Se balader en empunrant une autre ruelle lors de son retour de vacances pour fuir la routine

Fuir les automatismes

Insérer un ou des petits changements au quotidien vont créer des “respirations” supplémentaires dans vos journées qui nargueront les plannings ultrabookés que nous avons tendance à nous créer dès les rentrées.

Ainsi changer tout simplement de chemin pour rentrer chez soi va rompre la routine et permettre de découvrir son environnement comme si nous étions dans un lieu nouveau (oui, oui, comme lorsqu’on est en vacances !).

Bannir les automatismes du quotidien, comme vous précipiter sur votre téléphone portable pour consulter vos derniers messages dès que vous avez une minute à vous. 

Femme applaudissant à un spectacle pour fuir le retour de la routine après son retour de vacances

Sortez, rencontrez, évadez-vous …

Souvenez vous que la rentrée c’est également le retour :

  • des rendez-vous avec les copines ou on rit de la panne de voiture (cf billet sur le stress en vacances !),
  • les diners entre amis,
  • les dernières sorties cinéma et les nouveaux livres qui font parler,
  • le théâtre,
  • les expositions et animations culturelles,
  • le simple plaisir de retrouver son environnement familier.

Et pourquoi ne pas vivre ces instants avec un nouveau regard, une sorte d’invitation à un départ différent…

Femme fermant les yeux réalisant des eercices de respiration pour fuir lea routine après son retour de vacances

Un rituel pour laisser aller vos émotions

Et pour laisser une chance à tous les possibles, laissez-vous aller à vos émotions positives à travers une conscience de vos sensations.

Pour sauter avec joie dans le grand bain de la rentrée sans vous noyer, nous vous proposons de prendre le temps d’une grande inspiration, de garder l’air dans vos poumons le plus longtemps possible (en apnée) et d’expulser l’air en soufflant bruyamment et avec énergie, 3 fois de suite.

Après avoir ainsi évacué les tensions et dynamisé votre corps,  vous laissez le calme revenir……sentez toutes les sensations d’un corps bien là, revenu à sa vie active avec toute sa présence… .

Relâchez ensuite la mâchoire,  qui peut s’être crispée et réalisez un sourire (un vrai sourire, avec la bouche ET avec les yeux – pensez à un quelque chose de drôle si nécessaire), pour accueillir cette nouvelle saison pleine de promesses…

Auteurs : RAMONNET Christine (Sophrologue)RENAUDIN Stéphanie (Sophrologue)